Delphes.org
Et sinon dans la vie, ça va ?
Les micros statiques - record & mix - les micros

# Les micros statiques

Les micros statiques sont des transducteurs actifs qui nécessitent une alimentation (pile, externe ou +48). Ils proposent de nombreuses directivités.

Au sein des Microphones statistiques, on distingue deux sous familles :
- les petites membranes
- les large membranes

Les petites membranes (souvent cardio ou omni) présentent l'avantage de récupérer peu de pièce lors de l'enregistrement mais sont peu adaptées à des prises de voix par exemple car elle acceptent mal les fortes pressions ou la voix en promixité. Pour les directivités, on trouve des micros mono directivité comme les Neumann KM184 (cardio) ou KM183 (omni) ou des système "configurables" comme  Octova ou Schoeps qui proposent un corps de micro (préampli) et une série de capsules qui permettent de sélectionner la directivité (omni, cardio, hypercardio..)

couple octava "Mk 012-02 MSP4"


Les larges membranes peuvent eux être utilisées dans divers contextes (voix, ambiance, proximité..) et acceptent mieux les fortes pressions que les petites membranes. A l'inverse, en mode omni cela peut vite devenir une catastrophe avec une pièce non traitée ou avec une mauvaise acoustique ; les larges bandes vont en effet capter le moindre détail, donc la réverbération de la pièce, l'acoustique extérieure.... Coté directivité, on aura aussi bien des directivités uniques (souvent cardio) comme dans le cas du TLM49 ou des micro multi paterns comme l'AKG C414 ou Avantone CV-12


le plus connu des larges bandes : le Neumann U87



# Quelques références du marché

- NEUMANN KM84 / KM184 (petite membrane cardio)
- OCTOVAVA MK012 (petite membrane)
 
- ADVANCED AUDIO CM47 (large membrane cardio)
- RODE NT1 (large membrane cardio)
- NEUMANN U87 Ai (large membrane cardio, omni, figure en 8)

ajouter un commentaire

votre nom*
votre mail (non publié sur le site)
votre message*
code de sécurité*
* informations obligatoires

delphes.org - 2018 - powered by beclair | à propos